Heart's Mechanic

V. 2 ( feat. Julian, Malcolm, Deirdre, Joshua & Evan)


    Quand on est artificiel peut-on croire en Dieu? |Free|

    Partagez

    Invité
    Invité

    Quand on est artificiel peut-on croire en Dieu? |Free|

    Message par Invité le Ven 9 Mai - 2:20

      Une journée de cours avait passé, Emma avait suivit attentivement les instructions des professeurs et avait pris des notes toute la journée. Le soir il en était toute autre chose. Tandis qu'elle croisait des camarades de classe devant les bars ou les boites de nuit elle continuait son chemin, son sac sur le dos et une conviction de fer. Finalement elle s'arrêta net devant l'église de la ville. Une belle église flambant neuve d'où vivait une religion qui l'intriguait de plus en plus.

      Jusqu'à présent Emma n'avait pas ressentit le besoin de s'interesser à autre chose que son petit monde restreint à la villa. Mais depuis qu'elle était entrée à l'université elle voulait en savoir plus sur les gens normaux. Elle resta un moment plantée devant le batiment à réfléchir et finalement elle entra. Elle prit place sur un banc devant l'autel. Elle regardait avec attention tout ce qui l'entourait, elle entendit les pas résonner entre les murs immenses mais sursauta tout de même quand elle entendit une voix s'élever juste derrière elle. Elle sentit une perle s'échapper, c'est plutôt sensible ce système. Elle se retourna et vit une jeune femme habillée tout de noir, c'était une bonne soeur.


      < C'est la première fois que vous venez ici ? > demanda-t-elle en levant les yeux vers la statue qui surplombait le mur face à elles.
      < Euh oui, je voulais voir comment était ce lieu de culte où se rendent les gens qui ont besoin d'une aide. Vous croyez vraiment qu'il y a un Dieu ? Parce que quand je vois ces choses qui se passent... > demanda-t-elle avec le coeur battant. C'était plutôt gonflé de sa part de demander une telle chose à une bonne soeur.
      < C'est vrai que la foi peut valciller dans les moments durs mais il ne faut pas rendre responsable Dieu de toutes les erreurs humaines. > dit-elle avant de se lever, un sourire aux lèvres.

      Emma resta quelques instants à réfléchir sur ce qu'elle venait de lui dire et elle joignit ses deux mains et ferma les yeux pour formuler une prière en espérant qu'elle ne se trompait pas.


      * S'il vous plait, aidez les enfants qui, comme nous, doivent subir des opérations mécaniques pour survivre. Aidez aussi mes amis à survivre à ce monde exterrieur si dangeureux pour nous et ... *

      Elle fut interromput par la vibration qui émanait de sa poche elle décida de l'ignorer et de rester assise à contempler ce spectacle unique en son genre et nouveau pour elle.
    avatar
    Lucy G. Turner
    Look at Life's Music

    Féminin Nombre de messages : 91
    Age : 28
    [ Humeur ] : Musicale
    [ Phrase Perso ] : You learn a lot about people when you listen to their songs ...
    [>> Topics En Cours] : -La détente à E. ( Joshua)
    -Eglise ( Emma)
    -Stade (Nikki)
    Date d'inscription : 26/04/2008

    And Who Are You?
    Relations:
    Catégorie: Edimbourg’s Elite
    Topics: Open =)

    Re: Quand on est artificiel peut-on croire en Dieu? |Free|

    Message par Lucy G. Turner le Dim 11 Mai - 17:58

      Lucy avait passé sa journée de cours à regarder par la fenêtre, écrire des mélodies, quelques paroles, avec tous les sentuments qui travsersaient son esprit. L'arrivée de Joshua avait boulversé sa manière de voir les choses et de réfléchir. Elle le regardait parfois discrètement en cours, lui demandait toujours une feuille de temps en temps alors que son coeur battait la chamade dans sa poitrine. Et portant, il lui était impossible de concevoir que l'histoire puisse recommencer avec un autre... Elle avait passé sa journée à réfléchir à tout ça, les yeux souvent dans le vague. Elle avait souvent cet air là, alors que le prof continuait à parler tout seul de calculs incompréhensibles ou de statistiques sans aucun sens. Mais cette fois-là, on aurait pu la prendre pour une jeune femme fatiguée et à moitié endormie. D'habitude, elle écrivait sur une feuille qui lui servait à mettre noir sur blanc ses idées. Ici, tout devait rester dans son esprit lui-même plus ou moins conscient de ce qu'il se passait chez Lucy...

      Bref. Ce soir la jeune fille devait retrouver un organiste dans l'église. Elle n'était pas croyante, loin de là, n'avait jamais cru en Dieu ou qui que ce soit qui puisse y ressembler de près ou de loin. Ses croyances se limitaient aux hommes et à leurs bons comme à leurs mauvais côtés, et au pouvoir de la musique... Et ça lui suffisait amplement. Malgrès tout elle éprouvait un certain respect pour ceux qui donnaient corps et âme à une croyance religieuse, ceux qui y consacraient leur vie, leur énergie et leur esprit ... Voilà pourquoi elle fut impressionnée en rentrant dans l'immense bâtiment à l'architecture unique en son genre. Ses pas résonnèrent lorsqu'elle marcha, même si elle essayait d'être aussi discrète que possible, comme d'habitude. Elle vu l'organiste qui lui donna les quelques partitions qu'elle souhaitait lui emprunter. Elle aurait peut-être pu les trouver autre part, mais celles-là étaient uniques car elle étaient anciennes et remplies de notes de musiciens, et étaient encore jouées. Il s'agissait de musique baroque. Lucy n'en était pas fan comme de la musique actuelle, mais elle aimait tous les gens de musique, et celle-là ne dérogeait pas à la règle. Elle voulait essayer de jouer ces partitions sur son piano, et même de s'en inspirer pour quelques unes de ses compositions qu'elle était en train de faire. Elle remercia l'organiste qu'elle avait contacté par internet, lui promit de lui rendre ses partitions dans quelques jours, avant d'apercevoir une jeune fille qu'elle avait déja vu à l'université. Un de ces étranges personnages, comme Joshua ... Ils avaient tous cette unique façon de regarder autour d'eux, de vouloir apprendre et découvrir.

      Pendant un instant, la jeune femme se demanda ce qu'elle devait faire. Aller la voir ? Non, elle risquait de la déranger, en plus on était dans une église, chacun devait rester dans ses croyances, à prier. La parole n'était pas vraiment admise, surtout lorsqu'il ne s'agissait pas de la religion. Mais en même temps, Lucy voulait mieux que connaitre les personnes qui faisaient partie de l'univers de Joshua... Elle finit par avancer par la jeune fille, et sans lui parler, se plaça à ses côtés, attendant. Elle ne savait pas ce qu'elle attendait, mais elle regardait dans la même direction que la jeune inconnue, sentant l'ambiance de l'église qui l'apaisait. Des images défilèrent devant ses yeux... toujours les mêmes, toujours celles des mêmes personnes, dont ce brun ...

    Invité
    Invité

    Re: Quand on est artificiel peut-on croire en Dieu? |Free|

    Message par Invité le Dim 11 Mai - 20:02

      Emma était en train de songer à de nouvelles prières pour sa famille de fortune mais elle entendit des pas résoner derrière elle. Il était hors de question qu'elle se fasse avoir à nouveau par la bonne soeur. Ces gens lui donnaient une impression bizarre comme s'ils lui disaient qu'elle ne devrait pas être là. Mais cela elle le savait, après tout elle est une erreur de la nature avec des larmes artificielles. Elle se retourna légèrement et vit la fille qu'elle avait déjà vu en compagnie de Joshua. Lorsqu'elle fut à son niveau Emma s'empressa de se remettre en position de prière en gardant les yeux à demi-ouverts car elle voulait savoir ce qu'une fille de son genre venait faire ici. Toute personne qui s'approchait de sa famille était sujète à des doutes et des suspicions. Pour Lucy la règle serait la même, tant qu'Emma n'aurait pas décidé qu'elle était une fille bien elle refusera de s'en approcher. Mais bon, elle n'aurait jamais le courage de dire son avis sur Lucy à Joshua.

      Enfin, son avis n'était pas encore déterminé car elle avait vu Lucy uniquement dans les couloirs de l'université. Elle n'avait jamais vraiment discuté avec elle donc il serait innaceptable qu'Emma la critique déjà. Elle la suivit du regard, la jeune fille prit une partition que l'on lui tendait. Ainsi donc elle aimait la musique, pour Emma la musique était importante pour se relaxer mais elle se doutait que pour Lucy c'était une importance différente. Elle observa son regard vers la partition qu'elle tenait dans les mains on aurait dit qu'elle venait de trouver un trésor. Elle manqua de croiser son regard elle en fut quelque peu surprise et ferma définitivement les yeux.

      Les bruits de pas lui indiquaient que Lucy était sur le chemin du retour mais lorsqu'elle fut à son niveau elle n'entendit plus aucun sons. Fronçant les sourcils tout en gardant les yeux clos, Emma se demandait ce qu'elle pouvait bien faire. Elle ouvrit les yeux et la vit assise juste à côté d'elle. Elle eut le même sursaut que lorsque la bonne soeur s'était penchée vers elle. Et pareil que dans la première situation une perle s'échappa, elle l'attrapat au vol avant qu'elle ne touche par terre et ne fasse un bruit d'enfer. Pourquoi toutes les personnes dans ce lieux avait cette manie de s'approcher furtivement? Qu'est-ce qu'ils étaient chiant avec ça. Finalement à force de regarder Lucy elle décida de lui adresser la parole dans un chuchottement. Son coeur battait à lui rompre la poitrine mais elle vaincrait sa timidité maladive.


      < Tu es l'amie de Joshua, non ? > demanda-t-elle de but en blanc.

      Ben ouais quand on est timide et qu'on cherche un moyen d'ouvrir la conversation on est du genre assez dirrect. Mais de toute façon si Lucy était venue à côté d'elle c'était pas parce que ce banc là était particulièrement confortable en comparaison aux autres. La suite lui dira si elle a raison ou tort mais pour le moment Emma la regarde de ses yeux noisettes dont la pupille et couverte par une fine pellicule protectrice.
    avatar
    Lucy G. Turner
    Look at Life's Music

    Féminin Nombre de messages : 91
    Age : 28
    [ Humeur ] : Musicale
    [ Phrase Perso ] : You learn a lot about people when you listen to their songs ...
    [>> Topics En Cours] : -La détente à E. ( Joshua)
    -Eglise ( Emma)
    -Stade (Nikki)
    Date d'inscription : 26/04/2008

    And Who Are You?
    Relations:
    Catégorie: Edimbourg’s Elite
    Topics: Open =)

    Re: Quand on est artificiel peut-on croire en Dieu? |Free|

    Message par Lucy G. Turner le Dim 11 Mai - 21:49

      Lucy serrait les vieilles précieuses feuilles dans sa main, regardant devant elle, plongée à moitié dans ses pensées. Elle était consciente d'être dans une église sûrement pour l'une des premières fois de sa vie, dans un bâtiment considéré comme sacré, où des cierges brûlaient à plusieurs coins, entre deux colonnes ou au pied de l'autel. Mais elle réfléchissait en même temps, comme tout le temps. A sa vie, à son sens, aux bons et mauvais moments qu'elle passait, à toutes les personnes qu'elle découvrait chaque jour de sa vie étudiante ... Edimbourg était totalement différente de Londres, et même si elle adorait sa ville natale, jamais elle ne regretterait de s'être installée dans cette ville d'Ecosse pour ses études. Surtout que ses amis, elle y tenait comme à la prunelle de ses yeux. Certes, comme partout, il était difficile de trouver des relations en lesquelles on pouvait avoir réellement confiance. Mais ici, en quelques petites années, la jeune femme avait réussi à trouver une certaine stabilité, loin des quelques souffrances sentimentales qu'elle avait eu endurer auparavant. Des visages défilaient. Il y en avait un, un seul, qui avait réussi à tout perturber après quelques petits mots et quelques regards. Pas grand-chose, en fait, mais il avait bien perturbé la jeune femme, qui se sentait de plus en plus perdue, peut-être aussi de plus en plus consciente de ce qu'elle ressentait réellement.

      Et pourtant, elle ne voulait pas se laisser faire, pour ne pas souffrir à nouveau. Elle se plongeait alors, comme souvent, dans la musique, pour transmettre ses sentiments à sa façon. Mais tout allait si vite, que souvent ses compositions faisaient, au contraire, ressortir ses sentiments ... Et alors elle pensait à lui, à tous ces étranges jeunes gens... Elle ne voulait pas faire sa curieuse ni les regarder comme des animaux qu'on guetterait au zoo, mais il fallait avouer qu'elle voulait les mieux les connaitre. Savoir tout d'eux, parce qu'ils avaient l'air gentil. Peut-être trop pour l'université, d'ailleurs. Devenir leur amie, peut-être, les aider à prendre confiance. Elle aimait leur façon de regarder ce qui les entourait, le regard qu'ils portaient sur un monde qui leur paraissait inconnu ... particulièrement celui de ce brun, il fallait bien l'avouer ... Elle s'enfermait dans la musique, pour oublier ses pensées qu'elle ne voulait pas voir éffleurer son esprit, et pourtant, ça se révélait bien difficile ... Heureusement, la musique était toujours là, pour l'aider à sa façon, même si parfois, elle ne faisait qu'enfoncer le couteau dans la plaie ...

      La jeune femme était plongée dans ses pensées lorsqu'elle entendit la petite voix de sa voisine. Une vois timide, à son image, à l'image que Lucy s'était faite de ce groupe d'étudiants, qui apparamment vivaient tous ensembles. Lorsqu'elle entendit le nom de Joshua sortir de ses lèvres, le coeur de la jeune femme battit un peu plus vite, mais elle s'efforça de ne rien montrer. Oui, il était un ami, juste un ami. Rien de plus. N'est-ce pas ?


      "Oui, je lui ai déja parlé ..."

      De l'indifférence, voilà ce qu'il fallait montrer. C'est ce qu'elle fit, le plus possible qu'elle le pouvait.

      "Et toi, tu habites avec lui, non ?"

      Eh oui, elle aussi était souvent directe, lorsqu'elle ne connaissait pas la personne à qui elle s'adressait. Elle regarda la jeune fille dans les yeux. Ses yeux étaient beaux, comme retravaillés. Une fine couche semblait les protéger des dangers exterieurs. Encore un détail qu'elle remarqua, mais qui surement n'avait aucune importance. Elle lui sourit pour la mettre en confiance, ne voulant pas que cette conversation se limite à quelques mots, puis à un départ. Même si elles étaient dans une église ...

    Invité
    Invité

    Re: Quand on est artificiel peut-on croire en Dieu? |Free|

    Message par Invité le Dim 11 Mai - 22:18

      Emma l'entendit dire qu'ils avaient juste parlé déjà. Elle sentit que la précision du fait qu'ils n'aient rien de plus était importante pour Lucy. Comme si elle voulait à tout prix justifier sa rencontre avec Joshua ou alors persuader quelqu'un que sa relation avec Joshua était platonique. Méfiante des personnes normales, Emma songea que la première idée ne serait pas vraiment éttonnante de la part d'une personne normale. Peut-être que Joshua avait eut quelques difficultés à dissimuler sa particularité. Un noeud se forma dans la gorge d'Emma, elle était peut-être plus jeune que Joshua mais elle le connaissait depuis toujours étant donné qu'il était arrivé avant elle chez Julian et elle ne voulait pas qu'il souffre. L'histoire de Little Jack était restée gravée dans la mémoire de la pleureuse de perles.
      De manière aussi directe que l'avait fait Emma, Lucy lui demanda si elle habitait bien avec Joshua. Visiblement leur petit groupe n'était pas passé inaperçut aux yeux de tout le monde. Mais qu'importe, imaginez que vous avez votre petite soeur dans la même école que vous, vous n'allez pas l'ignorer. Pour ce petit groupe d'orphelins handicapés c'est la même chose. Avec un sourire Emma hocha de la tête pour répondre en y joignant les mots.


      < Oui, Joshua c'est un peu mon grand frère. Tu es aussi dans sa classe aussi, non ? > demanda-t-elle en gardant son sourire.

      Elle sentit le regard de Lucy s'attarder sur ses yeux particuliers. Mais apparement elle n'avait pas percé le secret de cette pellicule protectrice qui recouvrait sa pupille. C'était peut-être pas discret mais au début que Julian lui avait implaté ce système de larmes en perles elle avait finit par s'écorcher la rétine et pour finaliser la réparation son père adoptif avait adopté pour une épaisse lentille permanente pour protéger sa vue. Car pleurer c'est peut-être utile mais y voir clair est un peu plus important.
      Emma réalisa qu'elle ne s'était pas présentée. Julian lui avait pourtant dit que pour se faire des connaissances il faut se présenter. Si on le fait en premier c'est un peu mieux vu par la personne avec qui on converse. En rougissant légérement Emma se décida à se présenter.


      < Au fait, je m'appelle Emma Wood, ravie de pouvoir parler avec toi. > dit-elle en ne demandant pas son nom à elle mais en sous-entendant la question.

      De toute façon elle avait observé que lorsqu'on se présente les gens se sentent de suite obligé de se présenter à leur tour. Une formule de politesse un peu pompeuse aux yeux d'Emma qui n'avait jamais vraiment eut l'occasion de faire des connaissances annodines comme celle-ci. C'était vraiment étrange cette situation. Elle lanca un regard aux diverses statues représentatives des Saints, de Dieu... Elle remercia cette force suppérieur de lui avoir permit de rencontrer une connaissance de Joshua, ainsi elle pourrait se faire un avis sur ses amis en dehors de la villa de Julian.
    avatar
    Lucy G. Turner
    Look at Life's Music

    Féminin Nombre de messages : 91
    Age : 28
    [ Humeur ] : Musicale
    [ Phrase Perso ] : You learn a lot about people when you listen to their songs ...
    [>> Topics En Cours] : -La détente à E. ( Joshua)
    -Eglise ( Emma)
    -Stade (Nikki)
    Date d'inscription : 26/04/2008

    And Who Are You?
    Relations:
    Catégorie: Edimbourg’s Elite
    Topics: Open =)

    Re: Quand on est artificiel peut-on croire en Dieu? |Free|

    Message par Lucy G. Turner le Dim 11 Mai - 23:19

      Lcy essayait de ne pas montrer ses sentiments. Surtout que c'était des sentiments auxquels elle refusait de croire, et peut-être que si elle les laissait apparaitre à son interlocutrice, celle-ci s'emparerait de la nouvelle et s'empresserait de les dire à Joshua, et là leur relation serait terminée. Peut-être pire, elle ne lui ferait pas confiance et lui dirait ses quatre vérités en face avant de retourner Joshua contre elle. Lucy savait que tous ces jeunes gens avaient un bon fond, et se protégeaient surement les uns des autres, car ils semblaient être tous très proches et solidaires, comme des frères et soeurs. Et peut-être l'étaient-ils jusqu'au point de délaisser ceux qu'ils ne connaissaient que peu, ceux en qui ils n'avaient pas confiance ... Enfin, il fallait avouer que la jeune femme avait un côté plutôt paranoïaque à ses heures perdues, mais elle ne voulait pas perdre le début d'amitié qu'elle avait avec Joshua, ni même celui qu'elle avait avec Emma ...

      Elle ne voulait pas souffrir, ni faire souffrir des gens. Peut-être qu'au final, vouloir se rapprocher d'eux était égoïste ? Peut-être préféraient-ils rester entre eux, eux qui voyaient tous les choses de la même façon avec leur regard perdu, enfantin et curieux ? Jamais la musicienne ne s'était posé cette question, mais avec ses curieux sentiments qui se mêlaient en elle, elle commençait à se poser des questions bizarres à l'image de ces sentiments. Bien sur, elle s'était toujours posé beaucoup de question, beaucoup trop d'ailleurs pour une fille de son âge. Mais retrouver des sentiments qu'elle pensait et espérait ne plus jamais éprouver, ça la faisait penser bizarrement aussi...

      Elle chassa toutes ces pensées troublantes, toutes ces hésitations de son esprit comme on chasserait une mouche, avant de lui répondre.


      "Oui, dans quelques cours"

      Elle rechoisit l'option 'je ne m'étale pas là-dessus, c'est juste un ami de toute façon", autant pour elle-même que pour son interlocutrice. Non, elle ne voulait pas, et n'était d'ailleurs pas amoureuse de lui. Voilà le mot qu'elle évitait à tout prix. Amoureuse. Il sonnait mal. Comme si dans ce mot étaient contenus la souffrance, les blessures, le mal, le noir, l'oscurité du monde, les ténèbres. Peut-être en faisait-elle trop, mais elle avait toujours eu tendance à tout exégarer, dans le bon ou dans le mauvais sens. Lorsqu'elle était passionée, elle avait du mal à se retenir. Losqu'elle avait peur de quelque chose ou d'une situation, c'était difficilement cachable, aussi ...

      "Et moi c'est Lucy Turner, je suis aussi heureuse de parler avec toi" lui répondit-elle avec un autre sourire, en chuchotant. Parce que oui, rappelons-le, elles étaient dans une église, tout de même. Puis elle lui demanda, cash: "Tu es croyante ?". Car elle, était venue pour des partitions, comme toujours guidée par sa foi en la musique. Mais une église guidait plus souvent ceux qui croyaient en Dieu que ceux qui croyaient en la musique ...

    Contenu sponsorisé

    Re: Quand on est artificiel peut-on croire en Dieu? |Free|

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Juil - 7:34